Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Français

Institut des Oblates du Coeur de Jésus

Accueil Notre histoire Institut des Oblates du Coeur de Jésus

Institut des Oblates du Coeur de Jésus

Louise Thérèse n’a de cesse de faire connaître et aimer le Cœur de Jésus.

Elle essaie de rejoindre plusieurs congrégations religieuses auxquelles elle tente de s’affilier : Adoration Réparatrice de Marie Thérèse Dubouché, les Religieuses du Sacré Cœur de Mère Sophie Barrat et les Missionnaires du Sacré Cœur d’Issoudun. Mais elle doit se rendre à l’évidence qu’il s’agit d’un projet trop singulier pour entrer dans un modèle déjà existant.

L’Association de femmes chrétiennes unies par la dévotion au Sacré Cœur autour de Louise Thérèse de Montaignac prend son autonomie en 1874.

Elle adopte le nom de Pieuse Union des Oblates du Sacré Cœur et vit selon des règles approuvées par l’évêque de Moulins. (NDLR : « Pieuse Union », terme canonique pour un Institut en formation). Elle se compose de quelques Oblates vivant en Maison et surtout d’Oblates vivant seules ou en famille.

Le Chapitre de 1880 élit Louise Thérèse Supérieure Générale.

Louise Thérèse sollicite du Pape Léon XIII la reconnaissance de la Pieuse Union des Oblates du Sacré Cœur. Un bref « laudatif » (décret de louange sur l’opportunité de l’Institut) est accordé en 1881.

En 1895, Rome reconnaît la Congrégation des Oblates du Sacré Cœur.

Dès la fin du 19ème siècle  (Cf. Séparation de l’Eglise et de l’État) des Oblates Enseignantes partent fonder des écoles et collèges en Amérique Centrale et en Pologne.

Le Concile Vatican II demande aux Religieux de se renouveler et de revenir aux intuitions d’origine de leur fondateur ou fondatrice.

Ce travail « d’aggiornamento » (retour aux sources) accompli par l’ensemble de ses membres, l’Institut des Oblates du Cœur de Jésus comprend alors officiellement les Oblates Religieuses et les Oblates Séculières.

Redéfinie en 1982 et approuvée par Rome, « l’Oblation au Cœur de Jésus rassemble dans l’Institut, Religieuses, Séculières, Affiliées et Couples Affiliés pour une même mission. »

La célébration du Centenaire de la mort de Louise Thérèse en 1985 et sa Béatification en 1990 suscitent un renouveau des vocations d’Oblates Affiliées et de Couples Affiliés, avec une nouvelle rédaction de leurs Orientations de vie.

Aujourd’hui l’Institut poursuit sa mission en répondant à de nouveaux appels partout dans le monde.